Le rapport d’activité 2019 du CREAI Auvergne-Rhône-Alpes est en ligne !

“…On ne peut faire l’impasse, avant d’aborder les perspectives, de regarder en face cette pandémie en ce qu’elle nous impacte à court terme et à moyen terme, tant ce virus nous oblige, à cause et par-delà la maladie et les risques de contagion, à consacrer tous nos efforts pour affronter dès aujourd’hui la crise économique et sociale inévitable qui s’annonce.
Je pense pour cela qu’il est nécessaire que nous confrontions nos points de vue, tant celui que j’exprime ne se veut que le point de départ d’un chantier à mettre en oeuvre avec vous, en bureau et en AG.
Cette pandémie, dont personne ne soupçonnait ni la venue ni l’ampleur, continue de se dérouler sous nos yeux, bouleversant nos modes de vie, de travail, de relations, y compris familiales, et jette dans l’injonction de se réinventer de nombreux secteurs dont le nôtre, et de nombreuses entreprises et associations.
Comme vous-même, nous sommes aujourd’hui sur un point d’inflexion c’est-à-dire en mathématiques, en géométrie différentielle, un point où s’opère un changement de concavité d’une courbe plane. Si j’utilise une image, je dirais qu’on ne sait pas bien, lorsque l’on est arrivé à ce point d’inflexion, si la suite sera une rupture avec le passé ou au contraire sa continuation.
Cette pandémie, comme toutes les crises qui l’ont précédée, nous oblige à des exercices d’introspection et de vérité sur la façon dont nous répondons à nos missions, sur nos capacités à nous organiser pour y faire face.
Je suis convaincu, comme vous l’êtes, de la nécessité de participer avec vous à la transformation de notre secteur pour toujours mieux répondre aux attentes des personnes que nous accueillons, avec tous les défis qui se posent en termes de conjugaison de plus de numérique et de plus d’humanisme, en un mot de plus de professionnalisme.
Nous sommes dans l’obligation de modifier nos savoirs et nos savoir-faire pour mieux répondre aux besoins de formation, d’études et de conseils que nous voyons pointer au fil des jours, mais dont nous avions pris déjà conscience et dont nous avons débattu avec vous lors des bureaux ou des CA…” (extrait du rapport moral 2019)

Professeur Jean-Pierre Claveranne,
Professeur émérite des Universités en Sciences de Gestion
Président du CREAI Auvergne-Rhône-Alpes

 

Téléchargez le rapport d’activité du CREAI en cliquant ici !