[18 OCTOBRE] Journée d’étude ARFRIPS | Pouvoir d’agir, savoirs d’expérience Quelles pratiques pour la pair-aidance ?

La dernière définition du travail social invite les acteurs professionnels à faciliter l’inclusion sociale des personnes accompagnées afin qu’elles exercent pleinement leur citoyenneté.

Il s’agit de développer leurs capacités «à agir pour elles-mêmes et dans leur environnement».

Cette référence à la participation citoyenne reconnait la contribution, sur un pied d’égalité, de toutes les parties prenantes aux processus décisionnels. Elle impute aux usagers des dispositifs des capacités d’actions, leur reconnaissant de facto un pouvoir d’agir.

Cette révolution silencieuse des pratiques se déploie autant auprès de personnes porteuses de handicaps psychique, physique ou sensoriel qu’auprès d’adultes en difficultés d’insertion sociale.

Les évidences les plus établies quant à la distribution des rôles entre le professionnel et l’aidé sont réinterrogées. Le rapport parfois descendant entre le travailleur social et la personne accompagnée est reconfiguré au profit d’une relation plus équilibrée impliquant la reconnaissance de l’expérience de l’usager.

Cette expérience autrefois perçue comme autant d’empêchements, est à présent sollicitée dans le cadre de l’accompagnement. Il s’agit de renverser ce qui était socialement considéré comme des stigmates en des qualités qui concourent à l’amélioration de la situation de la personne.

Qu’ils soient nommés médiateur santé-pair, pair-aidant, personne concernée… tous sont intégrés au processus d’accompagnement au titre de l’expérience, des savoir-faire et savoir- être qu’ils ont acquis.

Ainsi les usagers deviennent des intervenants. Confrontés par le passé à des difficultés, certains ont éprouvé un processus de rétablissement leur permettant de devenir intervenants et de soutenir d’autres personnes confrontées aux mêmes situations.

 

Avec la participation de :

Yann LE BOSSE, professeur titulaire à l’Université de Laval (Québec)

Lise DEMAILLY, sociologue et professeur émérite à Université de Lille I

Julia BOIVIN, chargée de mission à ODYNEO, Patiente-experte, membre du conseil des usagers à la Haute Autorité de Santé

Eve GARDIEN, maître de conférences à l’université Rennes 2, chercheur au sein du laboratoire Espaces et Sociétés

…….

 

Programme complet téléchargeable ici.

Bulletin d’inscription téléchargeable sur www.arfrips.fr – autres infos: forco@arfrips.fr

 

informations pratiques

adresse : Espace de l’Ouest Lyonnais – 6 rue Nicolas Sicard – 69005 Lyon 5ème.

accès : bus C21 : arrêt Nicolas Sicard . A proximité de la D530 – Stationnement gratuit.